Aller directement au contenu.

Élaborer et gérer l’architecture de la cyberadministration compte tenu du plan de mise en œuvre stratégique

L'architecture de la cyberadministration crée les conditions pour permettre à la Confédération, aux cantons et aux communes de mettre en place les éléments constitutifs d’une offre en matière de cyberadministration qui soit fiable, efficace et simple d’accès pour les utilisateurs.

Objectif

Les éléments d’architecture, les systèmes et les domaines nécessaires doivent être passés en revue et clairement définis. Il faut également mettre en évidence les interdépendances et établir une vue d’ensemble de l’architecture des projets du plan de mise en œuvre. Enfin, l’architecture doit être périodiquement adaptée et gérée selon la méthode The Open Group Architecture Framework (TOGAF).

Le plan de mise en œuvre définit de nombreux objectifs et mesures, qui sont en relation avec des organisations et des systèmes existants ou devant encore être créés. L’objectif est d’assurer le pilotage des mesures du plan de mise en œuvre en fonction de l’architecture globale, afin d’identifier les interdépendances et les interfaces en temps utile.

Vision du projet

Vision du projet architecture cyberadministration Suisse
Format:
PDF
Taille:
396 kb
Actualisé:

Procédure

La vision 2050 montre dans quelle direction le système de cyberadministration en Suisse doit se développer à long terme. La longue durée de l'horizon temporel a été choisie dans le but de mener des discussions qui soient aussi indépendantes que possible des questions politiques actuelles. La vision expose les possibilités en matière de développement et offre un point de repère pour le débat sur la politique sociale.
 
Selon le plan de mise en œuvre 2020-2023, une architecture doit être développée pour l'actuelle période de la stratégie. Celle-ci se focalisera sur de nouveaux éléments, qui seront créés et intégrés à l'architecture globale d'ici à la fin 2023. Une prochaine étape du développement de la nouvelle cyberadministration suisse sera définie sur la base de ces éléments ainsi que de la vision 2050 et intégrée dans la future stratégie.

Comité d'architecture

La réalisation de l'architecture est pilotée par le comité d'architecture en matière de cyberadministration suisse. Ce comité d'architecture évalue et priorise les modules de travail planifiés dans le cadre de la procédure par étapes. Le comité d'architecture en matière de cyberadministration suisse se compose de représentantes et de représentants de l'économie, des milieux scientifiques, de la société civile et de l'administration.
 
Composition actuelle (état: août 2020):
Représentant Entreprise / organisation Domaine
Andreas Spichiger  UPIC Mandant
Jürg Wüst UPIC Chef de projet

 Peter Kolbe

CFF Économie
 Daniel Krebs Poste  Économie
 Nicolas Degen Swissmem  Économie
 Stefan Agosti E3 / eCH  Économie
 Thomas Bächler Swissdec  Économie
 Matthias Günter CH Open  Société civile
Alessia Neuroni  BFH  Sciences
Martin Godel  SECO / portail easyGov Administration
Daniel Krebs DETEC Administration
Haggai Bass AFC Administration
Matthieu Overney Canton de Fribourg / iGovPortal.ch Administration
Lukas Weibel Canton de Zurich Administration
Philipp Achermann Canton de Berne Administration

Mesures soutenues dans le cadre du plan de mise en œuvre (état 2020)

Mesures
Création d’un comité d’architecture.
Définition de l’architecture globale de la mise en œuvre de la stratégie suisse de cyberadministration 2020–2023.
Mise en œuvre de l’architecture globale.
Réalisation d’un projet pilote d’intégration de services en ligne dans divers portails Internet.

Organisation responsable du projet

Unité de pilotage informatique de la Confédération, UPIC
Schwarztorstrasse 59, CH - 3003 Berne

Personne de contact: Jürg Wüst
Coordonnées: juerg.wuest(at)isb.admin.ch, +41 58 480 87 22