Aller directement au contenu.

Architecture de la cyberadministration suisse

Comment faut-il concevoir l’architecture de la cyberadministration pour offrir des solutions interopérables et avantageuses aux clients? Dans l’administration publique, les informations et les prestations sont souvent reliées entre elles par l’intermédiaire de plusieurs offices, départements et échelons fédéraux (Confédération, cantons, communes). Il est donc indispensable que la cyberadministration offre des prestations interopérables, que la coordination soit très étroite et que l’architecture de la cyberadministration soit standardisée, afin de maximiser le bénéfice pour les clients et l’administration.

Guide de gestion de l’architecture de la cyberadministration suisse

Le guide décrit la gestion de l’architecture de cyberadministration sous l’angle de la conception et de l’exploitation de cette architecture. Les caractéristiques, activités et facteurs de succès qui y sont présentés visent à faciliter et à accélérer son introduction au sein de l’administration.

Aborder la cyberadministration comme un jeu de construction revient à envisager des solutions modulaires, c’est-à-dire basées sur un nombre réduit de composants standardisés, des interfaces normalisées, une utilisation conjointe des données, une plateforme technique et des services en commun qui se laissent presque combiner à volonté.

Guide de gestion de l'architecture de cyberadministration
Format:
PDF
Taille:
946 kb
Actualisé:

Architecture globale et plan de mise en œuvre de la stratégie 2020-2023

Sur la base de la stratégie de cyberadministration 2020-2023 et dans le cadre de l’objectif «Élaborer et gérer l’architecture de la cyberadministration compte tenu du plan de mise en œuvre stratégique» seront établis
une architecture globale et un plan de mise en œuvre pour les stratégies de cyberadministration actuelle et future.
 
Dans un premier temps, afin d’être en mesure de procéder à une validation efficace de l’architecture, un prototype de service en ligne interopérable assorti des interfaces correspondantes va être mis en place.
 
Des normes doivent ensuite être définies avec la participation du groupe spécialisé eCH SEAC (http://www.ech.ch/fr/node/36639) en fonction des données relatives à l’architecture du prototype et des connaissances acquises.

Informations complémentaires

L’Unité de pilotage informatique de la Confédération (UPIC) est responsable de l’élaboration de l’architecture globale et du plan de mise en œuvre de la cyberadministration suisse.

Élaborer et gérer l’architecture de la cyberadministration compte tenu du plan de mise en œuvre stratégique