Aller directement au contenu.

Architecture de la cyberadministration suisse

L'architecture de la cyberadministration crée les conditions permettant à la Confédération, aux cantons et aux communes d'élaborer de façon autonome des modules qui, lorsqu'ils sont associés, composent une offre de cyberadministration effective, facile d'accès pour les clients et utile. Au sein de l'administration, les prestations peuvent être fournies avec efficience, de manière entièrement informatisée.

Objectif

Les projets de cyberadministration actuels suivent de plus en plus des approches impliquant plusieurs unités. L'interaction entre les processus et l'utilisation de différents modules TIC font partie intégrante de l'administration interconnectée suisse. Les autorités n'agissent pas de manière isolée, mais travaillent fréquemment ensemble et leurs prestations requièrent souvent l'intervention de nombreux services impliquant plusieurs unités. Le fédéralisme, qui encourage la diversité, peut ici donner lieu à des doubles procédures gênantes.

Les projets de cyberadministration touchent une multitude de domaines d'action, qui doivent être harmonisés pour plus d'efficacité et d'efficience. Interopérabilité et normes communes jouent un rôle décisif dans le maintien de l'autonomie locale. L'architecture de la cyberadministration crée les conditions nécessaires à la réalisation d'une cyberadministration caractérisée par des concepts uniformes et des services standards communs.

Documentation

Guide de gestion de l'architecture de cyberadministration

Le guide décrit la gestion de l'architecture de cyberadministration visant à concevoir et à exploiter cette architecture. Les caractéristiques, activités et facteurs de succès présentés ici devront faciliter et accélérer son introduction au sein de l'administration.

La vision de la cyberadministration comme une «boîte de construction» englobe des solutions modulaires, c'est-à-dire peu de composants standardisés, des interfaces normalisées, une utilisation conjointe des données, une plateforme technique et des services en commun qui se laissent presque combiner à volonté. Une boîte de construction maximise les avantages et minimise les coûts. Pour réaliser une telle boîte de construction, il faut, d'une part, disposer d'un plan d'aménagement sous forme d'une architecture de cyberadministration et, d'autre part, établir un processus d'aménagement (processus de conduite qui dirige la conception de l'architecture et son «exploitation»). Il s'agit de la gestion de l'architecture de cyberadministration.

Guide de gestion de l'architecture de cyberadministration
Format:
PDF
Taille:
946 kb
Actualisé:

Dans le cadre du projet, les documents suivants ont déjà été élaborés et approuvés ou sont à l’état d’ébauche:

eCH-Fachgruppe Swiss eGovernment Architecture Community (SEAC)
eCH-0122: Architektur E-Government Schweiz: Grundlagen
eCH-0123: Architektur E-Government Schweiz: Vertrieb
eCH-0124: Architektur E-Government Schweiz: Produktion
eCH-0125: Architektur E-Government Schweiz: Kommunikation

Organisation responsable

Direction opérationnelle E-Government Suisse

Contact: info(at)egovernment.ch, +41 58 464 79 21