Aller directement au contenu.

Chancellerie fédérale (ChF)

La Chancellerie fédérale (ChF) est l'état-major du Conseil fédéral et joue un rôle charnière entre le gouvernement, l'administration, l'Assemblée fédérale et le public. Elle informe les médias et le public au sujet des décisions et de la position du Conseil fédéral, garantit l'exercice des droits politiques et assure le bon déroulement des élections et des votations fédérales.
 
Depuis 2008, la Chancellerie fédérale est chargée de mettre en œuvre différents projets et de fournir des prestations dans le cadre du programme de cyberadministration suisse. Selon le plan de mise en œuvre 2020-2023, elle est responsable des cinq objectifs suivants:
 
  • «Réorienter le vote électronique et mettre en place une phase d’essai stable»
  • «Proposer une offre transversale d’information en ligne des autorités et exploiter le nouveau portail ch.ch»
  • «Améliorer la convivialité des prestations électroniques des autorités»
  • «Mettre en place la validation des signatures dans toute la Suisse»
  • «Élaborer et gérer l’architecture de la cyberadministration compte tenu du plan de mise en œuvre stratégique»
Au niveau de la Confédération, c'est la Chancellerie fédérale qui est responsable du projet de vote électronique. Les véritables chefs de projet sont cependant les cantons, qui sont responsables de l'organisation et de l’exécution des scrutins fédéraux. Une phase d’essai lancée en 2004 permettait aux citoyens et aux citoyennes de certains cantons de voter électroniquement lors de scrutins fédéraux dans les limites fixées par le droit fédéral. Actuellement, cette possibilité n'existe plus. La ChF est chargée de concevoir avec les cantons une restructuration de cette phase, afin de mettre en place une phase d'essai stable reposant sur des systèmes de dernière génération.
 
La ChF contribue à un meilleur accès aux informations disponibles par le biais du numérique dans toute la Suisse. L'offre de portails en ligne, qui est actuellement très hétérogène et fragmentée, doit évoluer vers une «communauté d'information» facilement reconnaissable. À cet effet, la ChF élabore les bases nécessaires en partenariat avec les communes, les cantons et les services fédéraux. En plus de ses tâches de coordination et d'information, elle gère le portail des autorités suisses ch.ch.