Aller directement au contenu.

Etudes

La vue d'ensemble

2018

Rapport comparatif de l'UE sur la cyberadministration 2018

Dans son étude comparative sur la cyberadministration réalisée en 2018, la Commission européenne examine l'avancement de la numérisation de l'administration. L'étude porte sur les 28 États membres de l'UE ainsi que sur l'Islande, la Norvège, la Serbie, le Monténégro, la Suisse et la Turquie. La Commission européenne fait analyser sur une période de deux ans huit aspects de l'environnement privé et commercial et évalue ainsi les services en ligne proposés par l'administration au moyen des indicateurs principaux que sont l'orientation vers les utilisateurs, la transparence, la disponibilité transfrontalière pour la population et pour les entreprises et les services de bases.

Pour la plupart des indicateurs principaux mesurés, la Suisse a pu améliorer son offre de cyberadministration par rapport aux années précédentes. Les autorités suisses ont enregistré leur plus forte progression au niveau de la disponibilité transfrontalière pour les entreprises. La Suisse doit toutefois rattraper un retard dans le domaine des services de base. Selon l'étude, ceux-ci sont essentiels pour garantir le bon fonctionnement de la cyberadministration.

Source: Commission européenne

eGovernment Benchmark 2018 Insight report
Format:
PDF
Taille:
2 mb
Actualisé:

eGovernment Monitor 2018

L’étude comparative sur la cyberadministration examine l’offre en ligne des autorités et son acceptation par la population en Allemand, en Autriche et en Suisse. Pour la première fois, l'édition actuelle de l'étude «eGovernment Monitor» examine le choix du canal pour le traitement d'une démarche administrative. 

Source: fortiss et l'initiative D21

eGovernment Monitor 2018 (en allemand)
Format:
PDF
Taille:
2 mb
Actualisé:

Enquête des Nations Unies sur l'administration en ligne 2018

Depuis 2003, l'Organisations des Nations Unies (ONU) mène une enquête sur l'état de la cyberadministration dans 193 pays et publie les résultats tous les deux ans. L'étude établit un indice de participation électronique  et un indice de développement de la cyberadministration. Ce dernier est divisé en trois sous-catégories: l'indice des services en ligne, celui de l'infrastructure de télécommunication et celui du capital humain. L'enquête actuelle attribue la 15e place à la Suisse pour l'indice de développement de la cyberadministration et la 41e pour l'indice de participation électronique. Notre pays a donc gagné respectivement 13 et 31 places depuis l'étude précédente en 2016.

Source: ONU

United Nations eGovernment Survey 2018
Format:
PDF
Taille:
2 mb
Actualisé:

Indice mondial de l'innovation 2018

L'étude portant sur l'indice mondial de l'innovation 2018, rédigée par des représentants de l'université Cornell, de l'Institut européen d'administration des affaires (INSEAD) et de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), analyse les conditions-cadres offertes par 130 États et la capacité d'innovation de ces derniers. L'étude a été effectuée en mesurant les inputs et outputs des différents pays en matière d'innovation. Les inputs comprennent le capital humain, la recherche, l'infrastructure, la maturité du marché et des entreprises. Quant aux outputs, ils concernent le savoir et la technologie, ainsi que le domaine créatif. Pour la huitième année consécutive, la Suisse se trouve en tête du classement. Elle est parvenue à atteindre des valeurs record en matière de savoir et de technologie (1er rang) et de créativité (3e rang). 

Publié par: Université Cornell, Institut européen d'administration des affaires (INSEAD), Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI)

Global Innovation Index 2018
Format:
PDF
Taille:
73 mb
Actualisé:

2017

Rapport comparatif de l’UE sur la cyberadministration 2017

eGovernment Benchmark 2017
Format:
PDF
Taille:
130 kb
Actualisé:

Étude nationale sur la cyberadministration 2017

Le 20 novembre 2017, la direction opérationnelle de la cyberadministration suisse a publié la première étude nationale sur la cyberadministration en collaboration avec le Secrétariat d’État à l’économie. Dans le cadre d’un sondage, la population, les entreprises et les représentants des trois échelons étatiques ont exprimé le besoin de disposer d’une offre en ligne élargie. 

Publié par: DemoSCOPE AG

Note de synthèse de l'Étude nationale sur la cyberadministration 2017
Format:
PDF
Taille:
603 kb
Actualisé:

eGovernment Monitor 2017

L’étude comparative sur la cyberadministration examine depuis 2010 l’offre en ligne des autorités et son acceptation par la population. Les aspects étudiés sont l’utilisation, la satisfaction, les facteurs de progression et les obstacles en matière de cyberadministration en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

Publié par: Institute for Public Information Management (ipima), Initiative D21

E-Government Monitor 2017 (en allemand)
Format:
PDF
Taille:
2 mb
Actualisé:

2016

Rapport comparatif de l’UE sur la cyberadministration 2016

L’Union européenne fait réaliser depuis 2001 des enquêtes sur le développement des services de cyberadministration proposés par différents États. Le rapport comparatif 2016 publié aujourd’hui porte sur 28 pays de l’UE ainsi que sur l’Islande, la Norvège, le Monténégro, la Serbie la Suisse et la Turquie.

Publié par: Commission européenne

eGovernment-Monitor 2016

L’étude comparative sur la cyberadministration examine depuis 2010 l’offre en ligne des autorités et son acceptation par la population. Les aspects étudiés sont l’utilisation, la satisfaction, les facteurs de progression et les obstacles en matière de cyberadministration en Allemagne, en Autriche et en Suisse. En 2016, 65 % des personnes interrogées dans le cadre de l’étude comparative déclarent avoir eu recours à ces services.

Publié par: Institute for Public Information Management (ipima), Initiative D21

eGovernment-Monitor 2016 (en allemand)
Format:
PDF
Taille:
1 mb
Actualisé:

Enquête des Nations Unies sur l'administration en ligne 2016

Depuis 2001, le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies publie tous les deux ans les résultats d'une enquête sur l'état de la cyberadministration dans les États membres de l'ONU. À cet effet, il attribue à chaque pays un indice de participation électronique et un indice de développement de la cyberadministration. Le Royaume-Uni et le Japon sont en tête de liste.

Publié par: Organisation des Nations Unies

E-Government Survey 2016
Format:
PDF
Taille:
8 mb
Actualisé:

Le rapport mondial sur les technologies de l'information 2016

Depuis 2001, le Forum économique mondial publie un rapport sur les derniers résultats de l'indice de préparation aux réseaux (Networked Readiness Index, ou NRI), créant ainsi une vue d'ensemble de l'état des technologies de l'information et de la communication dans 139 économies. Le NRI est calculé sur la base de quatre facteurs: l'environnement politique et économique, la préparation électronique (infrastructure et solvabilité), l'utilisation de la cyberadministration (par la population, et par les milieux économique et administratif) ainsi que les influences de l'informatique sur les plans économique et social. Dans le classement, la Suisse occupe la septième place. Singapour et la Finlande sont en tête de liste.

Publié par: Forum économique mondial (WEF) / Insead / Johnson Cornell University

The Global Information Technology Report 2016
Format:
PDF
Taille:
14 mb
Actualisé:

Switzerland's Digital Future

Facts, Challenges, Recommendations

Publié par: EPFL College of Management of Technology

Switzerland's Digital Future
Format:
PDF
Taille:
945 kb
Actualisé:

Rapport sur le développement dans le monde 2016: dividendes du numérique

Comme l'indique le rapport sur le développement dans le monde 2016, les technologies numériques sont en forte augmentation aux quatre coins du globe. Toutefois, les dividendes du numérique tardent à se concrétiser. Souvent, ces technologies dopent la croissance, élargissent les possibilités et améliorent les prestations de services. Pour tirer le meilleur profit de la révolution numérique, les pays doivent aussi agir sur les «compléments analogiques» afin que les dividendes numériques profitent à tous et partout.

Publié par: Le Groupe de la Banque mondiale

Digital Dividends (en anglais)
Format:
PDF
Taille:
11 mb
Actualisé:

2015

Le numéro AVS comme identificateur de personnes uniforme et commun à toutes les organisations

La première partie de l'expertise décrit l'usage qui est fait aujourd'hui du NAVS13 en Suisse et plus particulièrement les risques découlant d'une non-utilisation du numéro, ainsi que les réglementations en vigueur à l'étranger. La seconde partie du rapport contient une comparaison entre systèmes, des considérations générales sur les risques, une analyse des implications pour la protection des données ainsi qu'une estimation de coûts.

Publié par: Conférence suisse sur l'informatique (CSI)

Big data: possibilités, risques et mesures à prendre par la Confédération

L'étude de la Haute école spécialisée bernoise est fondée, d'une part, sur une enquête qualitative menée auprès d'une vingtaine d'experts issus des milieux économiques, de l'administration et de la société civile et, d'autre part, sur une enquête quantitative menée auprès de plus de 800 personnes en Suisse. L'étude a pour but de mieux comprendre les implications des mégadonnées (big data) dans l'optique de remaniement par le Conseil fédéral de sa stratégie pour une société de l'information en Suisse.

Publié par: Haute école spécialisée bernoise

Digital Switzerland 2015

Quelle importance revêt le développement du numérique au sein des entreprises et des organisations en Suisse? Comment ces dernières évaluent-elles les possibilités et les défis que comporte le développement du numérique? A quel stade en sont actuellement les entreprises et les organisations en matière de développement du numérique en Suisse? La présente étude tente d'apporter des réponses à ces trois questions. La Suisse ne disposant pas assez de données en matière de développement du numérique, une étude empirique et quantitative a été menée au moyen d'une enquête en ligne. Quelque 463 personnes y ont pris part.

Publié par: Center for Digital Business

Digital Switzerland 2015
Format:
PDF
Taille:
431 kb
Actualisé:

Disponibilité assurée dans la durée et archivage de géodonnées

Avec la présente étude, le groupe de travail sur les systèmes d'information géographique de la Conférence suisse sur l'informatique (CSI-SIG) contribue à l'échange d'informations et à l'examen de différents thèmes dans l'optiqued'assurer la disponibilité de géodonnées dans la durée et de garantir leur archivage d'une manière coordonnée et commune.

Publié par: Conférence suisse sur l'informatique (CSI)

Disponibilité assurée dans la durée et archivage de géodonnées
Format:
PDF
Taille:
6 mb
Actualisé:

Rapport de 2014 sur l'évolution comparative de la cyberadministration

Depuis 2001, Capgemini réalise chaque année, sur mandat de la Commission européenne, des enquêtes sur le développement des services offerts en matière de cyberadministration dans les 28 Etats membres de l'Union européenne ainsi qu'en Suisse, en Islande, en Norvège, en Serbie et en Turquie. Les quatre indicateurs principaux que sont l'orientation utilisateur, la mobilité, l'efficience et l'efficacité et les conditions préalables font l'objet d'une analyse dans le cadre de sept événements du quotidien des particuliers et des entreprises. La présente étude a lieu sur deux ans et n'est pas exhaustive. Elle sera complétée en 2016.

Publié par: CapGemini / Commission européenne

Rapport sur l'évolution comparative de la cyberadministration 2014
Format:
PDF
Taille:
16 mb
Actualisé:

E-Government-Monitor 2015

L'étude «E-Government-Monitor 2015» examine la situation des cyberadministrations allemande, autrichienne, suisse et suédoise. Sur la base d'analyses, cette étude cherche à savoir comment les prestations de cyberadministration sont utilisées et si celles-ci donnent satisfaction. En 2015, les recherches se sont concentrées sur les développements dans les domaines de l'administration mobile et transparente.

Publié par: Initiative D21

E-Government-Monitor 2015 (en allemand)
Format:
PDF
Taille:
2 mb
Actualisé:

Ecosystème en matière d'identité électronique

Dans le cadre de la collaboration entre plusieurs offices pour le projet relatif à l'introduction d'une carte d'identité électronique (eID) au niveau national, le SECO a chargé la Haute école spécialisée bernoise de développer un modèle d'écosystème en matière d'identité électronique.
C'est l'Office fédéral de la police (fedpol) qui est responsable de ce projet dans le cadre du mandat qu'il a reçu de la part du Conseil fédéral en ce qui concerne le renouvellement intégral des cartes d'identité suisses. Conjointement avec le projet de loi eID, le présent projet permet de poser les bases d'une économie et d'une administration fonctionnant de manière entièrement électronique. En concevant un modèle d'écosystème d'identité électronique, il sera possible de déterminer quels sont les mécanismes de fonctionnement qui permettent à l'administration, à l'économie et aux citoyens de collaborer électroniquement en toute sécurité.

Publié par: Secrétariat d'Etat à l'économie SECO

Ecosystème en matière d'identité électronique
Format:
PDF
Taille:
4 mb
Actualisé:

Economie et cyberadministration

Le SECO a chargé l'institut de recherche gfs.bern de réaliser pour la septième fois une série d'études portant sur les entreprises en Suisse et la cyberadministration. Il s'agit plus concrètement d'analyser la demande de la part d'entreprises en Suisse en ce qui concerne les informations et les services en ligne proposés par les autorités, ainsi que l'utilisation de SuisseID et des portails des autorités.

Publié par: gfs.bern sur mandat du SECO

Economie et cyberadministration
Format:
PDF
Taille:
354 kb
Actualisé:

2014

Accélérer le retour de l'Europe sur le devant de la scène

En adoptant à large échelle les technologies numériques, l'Union européenne (UE) pourra retrouver une croissance économique plus forte et réduire l'écart de compétitivité qui la sépare chaque jour un peu plus du reste du monde. Accenture a lancé un programme de recherche officiel qui lui permet d'exposer les avantages de cette disposition pour l'UE et les mesures à prendre par les entreprises et les décideurs politiques pour que le potentiel numérique de l'UE engendre des niveaux de productivité plus élevés, une croissance accrue et une innovation majeure. L'opinion exprimée dans l'introduction sert volontairement d'analyse d'observation.

Publié par: Accenture

Accelerating Europe’s Comeback (en anglais)
Format:
PDF
Taille:
1 mb
Actualisé:

Cyberéconomie en Suisse: rapport de suivi 2014

Le rapport de suivi 2014 cherche à déterminer dans quelle mesure les conditions nécessaires à une évolution positive de l'efficacité et de la compétitivité internationale de la cyberéconomie suisse sont données. L'étude démontre que la cyberéconomie suisse est très bien classée par rapport à celle des autres pays et qu'elle dispose d'excellentes conditions pour continuer à se développer.

Publié par: Secrétariat d'Etat à l'économie SECO

E-Economy en Suisse: Monitoring et Rapport 2014
Format:
PDF
Taille:
2 mb
Actualisé:

Enquête des Nations Unies sur l'administration en ligne 2014

L'enquête des Nations Unies sur l'administration en ligne est structurée de manière à donner une vision globale du développement de la cyberadministration en se basant sur trois aspects importants: (i) la disponibilité des services en ligne, (ii) l'infrastructure de télécommunication et (iii) la capacité humaine. Le thème de l'édition 2014 de l'enquête des Nations Unies intitulée «L'Administration en ligne pour l'avenir que nous voulons» est particulièrement adapté aux défis complexes et multiples auxquels se confrontent la société actuelle.

Publié par: Nations Unies

United Nations E-Government Survey 2014 (en anglais)
Format:
PDF
Taille:
7 mb
Actualisé:

E-Government-Monitor 2014

Depuis 2011, le eGovernment-Monitor fournit chaque année un aperçu complet de la situation en matière de cyberadministration en Allemagne. L'étude porte non seulement sur l'utilisation, le degré de satisfaction, les facteurs faisant progresser et les obstacles en matière de cyberadministration, mais également sur les différentes possibilités d'application ainsi que les opinions des citoyens allemands. En 2014, l'Allemagne a été comparée à l'Autriche, à la Suisse et à la Suède.

Publié par: ipima / Initiative D21

E-Government-Monitor 2014 (en allemand)
Format:
PDF
Taille:
2 mb
Actualisé:

Rapport mondial sur les technologies de l'information 2014

Le Rapport mondial sur les technologies de l'information 2014 présente les derniers résultats de l'indice de préparation aux réseaux (Networked Readiness Index, NRI), qui donne un aperçu des pays qui tirent le meilleur profit des possibilités offertes par la technologie. Le rapport actuel évalue 148 économies nationales et fait l'éloge de la bonne infrastructure technique de la Suisse, de ses connaissances spécialisées et de son potentiel d'innovation.

Publié par: World Economic Forum (WEF)

The Global Information Technology Report 2014 (en anglais)
Format:
PDF
Taille:
8 mb
Actualisé:

Rapport sur l'évolution comparative de la cyberadministration 2013

Dans le rapport 2013, les services en ligne des administrations publiques ont été évalués en fonction de quatre indicateurs principaux: la satisfaction des utilisateurs, les services en ligne destinés aux entreprises et aux particuliers, la satisfaction des clients et l'introduction de modules de base permettant la mise en œuvre de la cyberadministration, par exemple l'identité électronique (eID). Cette enquête suit une nouvelle approche méthodologique. En effet, elle s'intéresse à l'utilisation des différents services en ligne dans le cadre de certains événements. Elle se concentre sur les démarches liées à la recherche d'emploi, au chômage, à la création d'entreprise et aux études universitaires à l'étranger.

Publié par: Commission européenne

eGovernment Benchmark Report 2013 (en anglais)
Format:
PDF
Taille:
16 mb
Actualisé:

Satisfaction avec l’e-Government 2013

Ce rapport présente les résultats des sondages menés dans le cadre du projet de recherche «ZeGo», qui évalue la satisfaction des internautes avec la cyberadministration suisse. Quatre sondages ont été effectués: en 2006, 2008, 2011 et 2013. «ZeGo» évalue à plusieurs années d'intervalle le niveau de satisfaction des internautes avec le portail électronique du canton où ils résident. Cette étude évaluative et comparative à l'échelle nationale fournit également aux cantons des éléments concrets pour développer leurs portails électroniques sur des bases scientifiques.

Publié par: Université de Bâle

Satisfaction avec l’e-Government 2013 (en allemand)
Format:
PDF
Taille:
1 mb
Actualisé: